Recrutement d’un INFIRMIER (E) SPECIALISTE EN ANESTHESIE-REANIMATION- Dori

CDD @Faso Emplois | Job Connect dans ONG / Association Écrire à l’employeur
  • Partager :

Détail de l'emploi

  • Offre N° : 6533
  • Expérience Moins d'1 An
  • Genre Femme et Homme
  • Qualifications Diplôme

Description du poste

OFFRE D’EMPLOI ®
Poste à pourvoir INFIRMIER (E) SPECIALISTE EN ANESTHESIE-REANIMATION
Nombre de poste 01
Lieu d’affectation Dori
Structure recruteur CONSORTIUM ALIMA/KEOGO/SOS MEDECINS BF
Structure Bénéficiaire CONSORTIUM ALIMA/KEOGO/SOS MEDECINS BF
Secteur activité Activités de santé et d’action sociale
Diplôme ou niveau Diplôme d’infirmier spécialisé
Option du diplôme Anesthésie-réanimation/Attaché de santé en anesthésie réanimation)
Expériences 01 an
Capacités liées à l’emploi
OFFRE D’EMPLOI n°13/ CONSORTIUM-ALIMA-KEOOGO-SOS MEDECIN BF/COORDO/OUA /2022/09/29
INFIRMIERS (E) SPECIALISTE EN ANESTHESIE-REANIMATION
PRÉSENTATION DE L’ORGANISATION
The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de produire des soins médicaux de qualité dans des zones de forte mortalité et d’améliorer la pratique de la médecine humanitaire en développant des projets innovants associés à de la recherche médicale.
Keoogo est une association nationale de droit burkinabè créée en 2004 dans le but de combler le vide lié à la protection des enfants en situation de rue. La mission principale de Keoogo est d’offrir, via des partenariats ciblés et efficients, des services de protection et de réhabilitation aux enfants particulièrement vulnérables.
SOS Médecins Burkina Faso est une association nationale médicale de droit burkinabè créée en 2006. Sa mission sociale est de venir au secours des populations en détresse, des populations sinistrées et des populations fragilisées du fait de la maladie (VIH, malnutrition…), de l’âge, de l’incarcération ou de contextes sociaux ou économiques précaires.
Au Burkina, le consortium ALIMA / KEOOGO / SOS Médecins BF a pour objectif de fournir une réponse d’urgence aux soins de santé pour les populations les plus affectées par la crise.
Toute personne collaborant avec ALIMA s’engage à :
● respecter la charte, le code de conduite, les politiques institutionnelles incluant la politique de protection contre les abus de pouvoir et les violences sexistes et sexuelles, la politique de prévention de la corruption et de la fraude ;
● signaler toute violation aux politiques, documents cadre et procédure à un.(e) supérieur.(e), à un.(e) référent.(e) ou à l’adresse alert@alima.ngo
LIEU D’AFFECTATION :
Le poste est basé à : Dori avec possibilité de ré-affection sur d’autre localité selon le contexte et le besoin.
NB/contrat partenaire/ CHR de Dori.
A pourvoir : ASAP
Contrat / durée : Contrat à durée déterminée de 10 mois renouvelables en fonction des financements.
Poste classé :
Publication de l’offre : les bases d’ALIMA & ONEF Burkina Faso
RAISON D’ÊTRE DU POSTE
Le consortium ALIMA – KEOOGO – SOS Médecins du Burkina Faso intervient dans la région du centre nord DS de Barsalogho depuis juin 2019 et dans le DS de Tougouri à partir de mars 2020. L’intervention d’urgence à Tougouri a été lancée suite au déplacement massif des populations en début février.
L’intervention du consortium dans le DS de Thiou, région du nord, a commencé depuis janvier 2019 par le projet de PB mère, devenu par la suite un projet de renforcement de l’accès aux soins, suite à la dégradation de la situation sécuritaire dans la zone.
Avec la propagation du Coronavirus, le consortium a aussi lancé un projet Covid-19 à Ouagadougou et dans la région du centre nord et particulièrement au CHR de Kaya, en 2020. Le consortium a étendu son domaine d’intervention à la prise en charge des urgences chirurgicales à Kaya et Barsalogho grâce à un financement de CDCS (Centre de Crise et de Soutien) pour une période de 12 mois, qui a lancé le démarrage de la troisième phase.
Au regard de la réussite de ce projet, le consortium a envisagé d’étendre ces actions dans la région du sahel notamment au CHR de Dori pour apporter un appui à l’amélioration de la prise en charge des urgences chirurgicales grâce au même accompagnement financier de CDCS, en plus du CMA de Barsalogho et du CHR de Kaya.Dans cette optique, un Infirmier spécialiste en anesthésie réanimation est recruté, en appui au CHR de Dori, pour renforcer la prise en charge des urgences chirurgicale. Il sera est placé sous la responsabilité du CHR de Dori, avec l’accompagnement technique du consortium.
LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES
– Il rend compte au médecin anesthésiste du CHR de Dori ou à défaut au Chef de service chirurgie/CHR de Dori (selon la hiérarchie indiquées), sous la supervision technique directe du Médecin anesthésiste réanimateur du CHR de Kaya ;
– Il/elle collabore étroitement avec l’ensemble du personnel du bloc et interagit avec les médecins chirurgiens et infirmiers spécialistes de chirurgie du bloc opératoire, du service des urgences, et des soins intensifs.
PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ Niveau 2 : soit le titulaire du poste aura accès à des données à caractère personnel concernant des enfants ou/et des adultes vulnérables dans le cadre de son travail, soit il occupera un poste “réglementé” (comptable, avocat, juriste, cadre juridique) ; par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou d’attestation de bonne vie et mœurs sera nécessaire.
RESPONSABILITES LIÉES AU POSTE
MISSION PRINCIPALE
L’Infirmier anesthésiste-réanimateur accompagne l’anesthésie (évaluation pré-anesthésique, administration de l’anesthésie, période de réveil, médicaments, équipements, organisation générale etc) et des soins pré ou post-opératoires en lien avec sa spécialité
1- Consultation préopératoire
– Participe à la consultation des patients censés subir une opération chirurgicale ;
– Contribue à l’évaluation des risques opératoires en collaboration avec le médecin anesthésiste et du chirurgien ;
– Vérifie que les patients consentent à se faire opérer par écrit après leur avoir fourni les informations appropriées à propos de leur affection et des traitements et décider du type d’anesthésie à utiliser afin de contribuer à définir l’ensemble des opérations avant de procéder à l’opération chirurgicale ;
– Contribue au choix de la méthode d’anesthésie adaptée à l’âge du patient, à son état de santé, et à l’opération qu’il va subir ;
– Rassure le patient sur le déroulement de l’acte d’anesthésie, sa durée, ses éventuels effets secondaires ;
– Veille au respect des critères de gratuité, pour la prise en charge des patients.
2- Activités per et post opératoire
– Participe à toutes les activités d’anesthésiste au cours des opérations chirurgicales conformément aux procédures définies au préalable par le médecin anesthésiste ;
– Prépare au préalable les médicaments, matériels et équipements anesthésiques nécessaires ;
– Surveille les patients tout au long de l’intervention ;
– Fournit des soins post-opératoires, notamment la surveillance post-opératoire dans la salle de réveil (s’assurer du retour du patient à un état conscient et définir un protocole antalgique) ;
– Assure la surveillance post-opératoire des patients particuliers présents dans l’unité de soins intensifs afin d’adapter les prescriptions (réanimation hydrique, antibiothérapies, analgésiques) en se concentrant sur le soulagement de la douleur du patient au cours de la phase de stabilisation et de réveil ;
– Participe aux visites dans le service de chirurgie et de soins intensifs en collaboration avec le médecin anesthésiste et les chirurgiens.
3- Hygiène et intrants anesthésiques
– Met en œuvre et renforce en permanence la prévention et contrôle des infections, les procédures et protocoles d’hygiène et veille à l’intégrité du matériel d’anesthésie (décontamination, stérilisation, conditions de stockage, etc.) ;
– Administre et maintient l’approvisionnement en anesthésiques dans le respect des règles d’hygiène et d’asepsie en vigueur ;
– Participe à l’expression des besoins en médicaments et consommables anesthésiques ; – Est garant du suivi et contrôle de l’utilisation des intrants et équipement d’anesthésie. Ces produits sont à mettre dans une armoire fermable à clé ;- Veille au respect (par lui-même et par ses collaborateurs) des règles d’hygiène concernant la protection des patients et du personnel ;
– Connaît la conduite à tenir en cas d’accidents d’exposition au sang ;
– S’assure que le matériel anesthésique est bien nettoyé après chaque intervention ;
– Assurer le suivi et le contrôle du matériel d’anesthésie réanimation mis à leur disposition
4- Recueil de données
– Contribue au traitement des procédures et documents administratifs (compléter les dossiers de patient, formulaires, statistiques, base de données, etc.) afin de disposer d’informations mises à jour et correctes à propos des activités quotidiennes. ;
– Participe à la Collecte des données quantitatives liées aux activités de chirurgie et d’anesthésie en collaboration avec le chirurgien, élaborer et envoyer des rapports de suivi mensuel de la mortalité opératoire et de la qualité de l’anesthésie ;
– Participe à la rédaction et l’analyse des rapports de morbidité-mortalité avec l’anesthésiste et le référent médical ;
– Collecte les données des activités du bloc opératoire et partage par au chef de service.
5- Collaboration avec les autres services
– Travaille en collaboration étroite avec le service des urgences chirurgicales.
– Intervient en soutien au niveau des autres services si besoin (ex ; maternité).
6- Formations et Autres
– Participe aux communications théoriques à l’intention du staff en général, et à l’intention particulier des staffs préalablement identifiés par la coordination projet (infirmier anesthésistes) ;
– Participe aux réunions médicales du matin (Staff), et aux réunions de morbidité-mortalité péri-opératoire ;
– Dans tous les domaines de son activité, il veille au respect du secret médical. Il exerce une vigilance et informe son responsable en cas d’erreur médicale.
PROFIL RECHERCHE
Niveau d’études : Infirmier spécialisé en anesthésie-réanimation/Attaché de santé en anesthésie réanimation)
Expériences professionnelles :
– Expérience d’au moins 1 an dans l’anesthésie-réanimation dans un CMA/CHR/CHUR ;
– Une expérience de travail dans un contexte de crise humanitaire est appréciée.
Compétences spécifiques :
– Maîtrise de l’outil informatique exigée (Word, Excel, internet)
Autres aptitudes
– Capacité d’autonomie et de rapide prise de poste ;
– Capacité d’analyse et sens critique;
– Capacité rédactionnelle;
– Sens de l’organisation et rigueur;
– Capacité d’adaptation, diplomatie et patience;
– Capacité d’écoute importante;
– Capacité à travailler en équipe,
– Capacité à travailler sous pression.
NB : ce profil de poste pourra être modifié, en fonction de l’évolution du travail. En plus des tâches citées ci-dessus, le l’Archiviste peut être amené à effectuer d’autres tâches assignées par son superviseur selon les besoins de la mission.
Le travail d’ALIMA est caractérisé par une grande flexibilité ainsi que par une certaine mobilité, la discrétion et l’honnêteté.
L’employé s’engage à conserver la plus stricte confidentialité sur toutes les informations qu’il pourra recueillir dans le cadre de sa fonction.
Connaissance en informatique Word, Excel, internet
COMPOSITION DU DOSSIER
● Lettre de motivation (adressée à Madame La Coordinatrice des Ressources Humaines) ;
● Curriculum Vitae détaillé, y mentionner 3 personnes de références professionnelles avec leurs coordonnées de contact (e-mail, tél) ;
● Copies simples des diplômes et copies des certificats de travail ;
● Copie de l’extrait de naissance ;
● Tout autre document susceptible de compléter le dossier (copie attestations de travail, lettre de recommandation etc.) ;
● Casier judiciaire datant de moins de 3 mois ou attestation de bonne vie et mœurs.
DÉPÔT DE CANDIDATURE
Les candidatures peuvent être déposées :
– à la Coordination à Ouagadougou sise à Ouaga 2000, Boulevard MOHAMED KADDAFI en direction du monument des martyrs, tournez à gauche au feu de l’immeuble Assurance universelle et longez la voie rouge environ 300 mètres, villa jumelée à droite.
Le dossier doit être déposé sous plis fermé portant la mention « INFIRMIERS (E) SPECIALISTE EN ANESTHESIE-REANIMATION » :
ou par courrier électronique à l’adresse recrutement@bfaso.alima.ngo avec objet: « INFIRMIERS (E) SPÉCIALISTE EN ANESTHESIE-REANIMATION »
Date limite de dépôt des dossiers 12/10/2022
Procédure de recrutement Processus de candidature :
Étape de recrutement :
− Présélection sur dossier ;
− Test écrit ;
− Entretien/interview.
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 12/10/2022 à 17h00
Nous rappelons à tous les candidats que le processus de recrutement est équitable, transparent et gratuit. Aucun paiement n’est demandé à aucun stade du processus de recrutement.
Durée du contrat CDD dix(10) mois renouvelable
Autres conditions NP
Source de l’offre ONEF

Autres offres d'emplois que vous pourriez aimer